En principe, le contrat d’assurance pour chien ou chat que vous avez souscrit doit protéger votre petit compagnon dans toutes les situations prévues, y compris si celles-ci surviennent à l’étranger. En effet, les conditions de prise en charge doivent être identiques et s’appliquer sur le territoire français comme ailleurs.

Toutefois, il est recommandé de vérifier ce point avant de projeter de partir à l’étranger avec votre animal. Pour ce faire, référez-vous aux conditions d’application de votre contrat. Si aucune référence claire n’y est faite, contactez directement votre assureur et veillez à obtenir une réponse claire et écrite afin d’éviter tout malentendu si vous êtes amené à faire valoir vos droits. En effet, précisez bien le pays de votre destination, la durée de votre séjour afin de connaitre les garanties qui restent maintenues ou non pendant celui-ci.

Les garanties classiques valables à l’étranger

Chaque compagnie d’assurance est entièrement libre d’appliquer les garanties, les conditions d’application et les tarifs de son choix. En conséquence, il est possible que certains assureurs refusent de prendre en charge un animal lors d’un déplacement à l’étranger. Soulignons cependant que ce fait est rare, car la plupart des enseignes connues étendent leurs garanties sur les territoires étrangers. Néanmoins, la durée de couverture peut être réduite, le plus souvent à un délai maximal de trois mois.

On observe trois grandes catégories de formules de couverture santé pour les chats et les chiens.

  • Les formules basiques sont les plus économiques, mais également les moins couvrantes. Elles peuvent prévoir une protection en cas de maladie et/ou d’accident avec un taux de remboursement de l’ordre de 50 % à 70 %. Avec ces formules, une prise en charge à l’étranger est rare.
  • Les formules confort, intermédiaires, prévoient une couverture plus large avec la prise en charge des frais liés à la maladie, à un accident, aux examens, voire à la pharmacie, et ce, à un taux de remboursement de 70 % à 90 %. Ces formules de milieu de gamme relativement intéressantes couvrent, dans la majorité des cas, les animaux à l’étranger.
  • Les formules premium, haut de gamme, sont les plus complètes. Avec un taux de remboursement à hauteur de 90 % à 100 %, elles couvrent quasiment tous les frais vétérinaires, y compris l’euthanasie et les obsèques. Plus onéreuses, elles protègent généralement les animaux en cas de déplacement à l’étranger, même si des restrictions peuvent être appliquées.

Les garanties supplémentaires en cas de déplacement à l’étranger

Même si votre contrat d’assurance classique vous permet de voyager à l’étranger avec votre chien ou votre chat tout en bénéficiant d’une couverture santé, il vous est possible de souscrire d’autres garanties qui vous permettront d’être mieux couvert lors de vos déplacements hors de France.

La garantie assistance

Cette garantie assistance est une aide précieuse lors de vos déplacements à l’étranger. Elle prévoit une assistance par téléphone et/ou par mail 24/24 heures et 7/7 jours afin de trouver un vétérinaire plus aisément ou d’obtenir des informations sur les pratiques locales en la matière.

Ce type de garantie peut déjà être inclus dans votre contrat d’assurance pour chien ou chat ou au sein d’une autre assurance (habitation, voyage, véhicule, etc.). Veillez donc à ne pas la souscrire en doublon si vous projetez de vous en prémunir pour vos déplacements.Comparateur Assurance Animaux ! Gratuit et sans engagement !

Les garanties optionnelles

Outre l’assistance, il vous est possible de souscrire d’autres garanties optionnelles qui sont parfois comprises dans les contrats d’assurance haut de gamme. Vous pouvez les ajouter à votre contrat pour une longue durée ou seulement pour votre séjour, mais sachez qu’un délai de carence peut être appliqué, raison pour laquelle il est préférable de vous en préoccuper suffisamment en amont pour être certain de pouvoir en bénéficier à l’étranger.

Parmi ces garanties optionnelles, citons la garde du chien ou du chat en cas d’hospitalisation ou encore les frais de recherche si votre animal est perdu ou volé.

Assurance pour chien ou chat à l’étranger : quelles sont les conditions de fonctionnement ?

Si votre assurance santé pour votre chat ou votre chien fonctionne à l’étranger, il est toutefois recommandé d’en vérifier les conditions d’application, car celles-ci sont susceptibles de varier si vous quittez le territoire français. Prenez ainsi bien soin, avant votre départ, de vous renseigner sur ces points afin d’éviter les déconvenues une fois à l’étranger.

Voici les principaux points de vigilance liés aux conditions de fonctionnement de la mutuelle pour chien ou chat.

La territorialité de la couverture santé à l’étranger

Il existe de tous les types d’assurance santé pour chien ou chat. En effet, certaines refusent toute prise en charge de l’animal à l’étranger et d’autres étendent leur protection sans modification ni condition dans tous les pays du monde. Mais il existe également bien des formules intermédiaires qui prévoient une couverture uniquement dans les pays d’Europe ou dans certains pays du continent ou d’autres continents. Il n’est également pas rare que les pays considérés à risque soient exclus des garanties, raison pour laquelle il faut vous en assurer avant de quitter la France.

La durée de couverture

Dans la majorité des cas, la couverture du chien ou du chat à l’étranger est valable pour une durée maximale de trois mois, soit 90 jours. Certains assureurs acceptent de renouveler cette protection pour une nouvelle durée maximale de trois mois en cas de voyage long, mais ce n’est pas toujours le cas.

Quoi qu’il en soit, passé ce délai, votre chien ou votre chat n’est plus couvert. Cette perte de couverture s’explique notamment par le fait que vous ne remplissez plus les conditions pour être considéré comme un résident fiscal français.

L’exigence de prérequis

Avant de partir à l‘étranger, renseignez-vous bien sur les prérequis exigés par les pays que vous allez visiter – y compris pour une simple escale – et par les compagnies aériennes.En effet, les règles peuvent varier d’un pays à l’autre. Certains exigent par exemple que l’animal soit vacciné contre la rage ou contre certaines pathologies. Si tel est le cas et que vous n’avez pas respecté cet impératif, la prise en charge de votre petit compagnon peut être invalidée. Il est même possible que l’animal ne soit pas autorisé à pénétrer sur le territoire à votre arrivée.

Le respect des conditions de remboursement

En général, et sauf si le contrat de mutuelle santé prévoit le contraire, les frais vétérinaires pour le chien ou le chat sont pris en charge dans les mêmes conditions qu’en France. Toutefois, il est important de bien respecter les procédures valables sur place et celles prévues par votre contrat, car il est difficile de faire valoir ses droits à postériori.

En tant que propriétaire du chien ou du chat pris en charge, vous devrez vous acquitter de la facture des soins, comme prévu en France. En règle générale, les rares formules qui avancent les dépenses vétérinaires ne sont pas valables lors des déplacements à l’étranger. Il vous faut ensuite obtenir les documents suivants avant de quitter le cabinet vétérinaire pour obtenir le remboursement dû par votre assureur :

  • la feuille de soins remplie par le vétérinaire, avec la date des soins, le détail des soins réalisés et le type de pathologie concerné, ainsi que la signature et le tampon du praticien ;
  • la facture des soins détaillée, réglée, datée, signée et tamponnée également ;
  • l’éventuelle ordonnance en cas de traitement pris en charge ;
  • l’éventuelle facture réglée en cas de prise en charge des produits pharmaceutiques.

Assurez-vous de bien conserver les documents originaux et adressez dans les plus brefs délais une copie de vos justificatifs à votre assureur. Notez par ailleurs que dans ce cas, le délai de remboursement peut être quelque peu allongé.

Catégories : Assurance